Le garçon qui voulait devenir un Être Humain-Tome 1-

Le garçon qui voulait devenir un être humain - tome 1
Le garçon qui voulait devenir un être humain – tome 1 – Le naufrage – Jorn Riel

Enfin un nouvel article ! Cet été j’ai fait une grande pause dans mes articles avec les vacances bien remplies, le déménagement, l’entrée au collège en cinquième, les nouvelles activités… Allez, maintenant on reprend le rythme !

L’histoire du Tome 1 – Le Naufrage

C’est l’histoire de Leiv, petit garçon tout joyeux dans son village de vikings. Mais un jour il apprend que son père a été tué par un voisin, appelé Thorstein. Thorstein est jugé, puis condamné à errer pendant 3 ans en mer. Leiv décide alors d’aller sur le bateau pour affronter Thorstein. Mais Thorstein lui dit  » tu pourras m’affronter quand tes bras seront aussi long que les miens « . Leiv décide donc de rester sur le bateau. Mais le bateau fait naufrage…

Mon avis sur Le garçon qui voulait devenir un Être Humain

J’ai beaucoup aimé ce livre car l’histoire est fantastique, et que, contrairement à certains albums il a beaucoup de texte à lire (une grande page à côté de chaque illustration). Les images sont très réalistes. Je trouve que l’auteur, avec son O barré, a un nom bizarre. Personnellement je n’ai lu que le 1, mais je vous ai quand même mis la suite, que j’aimerais bien lire. Sinon, l’auteur a fait un jeu de mot intéressant avec le titre, mais  comme je ne vous spoilerais (atchoum) pas l’histoire, je vous le laisse découvrir…

Ma note : 9/10

Le naufrage – (tome 1) Jorn Riel- Christel Espié- Editions Sarbacane

Les frères sanguinaires – (tome 2) -Jorn Riel- Christel Espié – Editions Sarbacane

Le voyage – (tome 3) Jorn Riel- Christel Espié – Editions Sarbacane

Cet article est ma quatrième participation au challenge Je lis aussi des albums 2017. Vous pouvez voir aussi le dernier album présenté pour ce challenge dans cet article.

 

Hugo de la nuit, de Bertrand Santini

Hugo de la nuit - Bertrand Santini
Hugo de la nuit, de Bertrand Santini

 Prologue (citation)

« Il aurait du avoir peur. Il aurait crié de panique. Mais même si il volait dans les bras d’un fantôme, il ne fit rien de tout cela. Car il était lui aussi mort… »

L’histoire :

Hugo est un petit garçon qui vit avec ses parents dans un grand domaine abritant un cimetière. Dans ce cimetière il y a une fleur rare, des zombies qui font remonter du pétrole, et un homme en noir qui va assassiner Hugo et sa famille… Hugo découvre alors qu’il n’est pas totalement mort, lorsqu’il se retrouve dans le cimetière, sous l’état de fantôme…

Mon avis Hugo de la nuit

J’ai beaucoup aimé ce livre fantastique et un peu décousu, qui parle de fantômes, sans pour autant être un roman d’horreur. Il s’apparente au Manoir, une série que j’aurais aimé présenter*. Il est aussi un peu marrant à certains moments. J’ai particulièrement aimé un passage au début, lorsqu’il décrit pourquoi sa mère est célèbre.

C’est un livre à partir de 12 ans, mais il n’est pas compliqué à lire, je pense donc qu’il convient aux jeunes lecteurs de 10 ans et plus.

*il faut que je réimprime ma mémoire parce qu’il y a longtemps que j’ai lu le tome 1…

Ma note : 8/10

Bertrand Santini-Grasset jeunesse – mars 2017 -214 pages-12 ans et+

Lafcadio, le lion qui visait juste

Shel Silverstein - Lafcadio - le lion qui visait juste
Lafcadio – le lion qui visait juste – Shel Silverstein

L’histoire :

***** (on n’a pas son nom) est un lion. Mais  ce lion a une particularité : il sait tirer au fusil. Voici son histoire…  Cela débute dans la jungle, le jour où des chasseurs arrivent. Boum ! Tous les lions se réveillent  se mettent à courir.  Tous, sauf un : c’est lui le héros de l’histoire. Il ne connaît pas les chasseurs. Mais il aime ce mot. Il l’aime tellement qu’il va voir les chasseurs. Lorsque qu’il voit les chasseurs, *****aime leur allure. Il va vers un chasseur. Mais le chasseur ne veut pas croire qu’il est gentil. Donc le lion le mange. Il ramasse le fusil (qu’il n’arrive pas à manger). A force d’entraînement,  un jour il parvient à tirer !!! Puis il s’entraîne, s’entraîne et s’entraîne encore. Et un jour, il rencontre un directeur de cirque, et au moment où le lion s’apprête à lui tirer dessus, le directeur de cirque lui fait une proposition qui pourrait changer sa vie…

Mon avis sur Lafcadio, le lion qui visait juste :

Ce livre est d’un format particulier : il est à mi-chemin entre un album et un roman : il y a beaucoup de pages et des dessins en noir et blanc réalisés par l’auteur.

Voici d’ailleurs ce qu’on peut lire sur l’auteur de Lafcadio au dos du livre : Shel (ou Shelby) Silverstein : « Shel Silverstein est né en 1930 à Chicago et  mort en 1999. D’une créativité débordante, il a connu un vif succès comme auteur-illustrateur, dessinateur de presse, poète et compositeur ».

Je trouve que ce livre imagé est un peu drôle et un chouilla fantaisiste. Les dessins sont simplistes mais rigolos. Sinon je pense qu’il peut se lire à tous âges.

Shel (ou Shelby) Silverstein – Les Grandes Personnes – 112 pages – A partir de 3 ans

Ma note : 8/10

La Montagne de Jade – Tome 6 des Royaumes de Feu

Les Royaumes de Feu - Tome 6 : La Montagne de Jade
Le dernier tome de ma série préférée du moment : Les Royaumes de Feu – Tome 6 : La Montagne de Jade
Préambule

Attention risque de spoil ! Ne pas lire sauf si vous avez lu la première série en entier ! Mais je vous conseille de lire mon article sur le premier tome de la série 

L’histoire du tome 6 : La Montagne de Jade

Après avoir choisi leur nouvelle reine, les dragonnets du destin ont fondé l’école de la Montagne de Jade, où les étudiants, quelque soit leur âge, peuvent apprendre plein de choses. Les élèves sont répartis en équipaile de 7 dragons (un dragon de chaque espèce). Celle qui nous intéresse est celle de Jade, car elle comprend le personnage principal, Lune Claire. Cette aile de nuit a des pouvoirs : elle voit l’avenir et lit les pensées des autres. Mais un jour, elle visionne la Montagne de Jade qui s’écroule. Puis un dragon mystérieux entre en contact avec elle par la pensée. Ensuite survient une explosion en salle de cours. Et tout ça, ce n’est encore que le début…

Mon avis sur ce tome

Je trouve que l’auteur a trouvé une continuité parfaite pour l’histoire. Il nous révèle aussi quelques secrets : par exemple, les pouvoirs des ailes de nuit. Dans l’équipaile de Jade deux dragons ne feront pas partie de l’aventure car ils ont été tués ou ont rejoint leur pays. Les autres, c’est-à-dire : Lune clair (a.* de nuit) Triton (a. de mer) Qibli (a. de sable) kinkajou (a. de pluie) et Winter (a. de glace) constituent la nouvelle équipe de dragonnets devant sauver le monde. A ce jour c’est toujours ma série préférée, mais j’aimerais tellement que l’auteur écrive très vite, pour pouvoir les lire avec moins d’écart entre chaque. Maintenant il faut encore que j’attende septembre pour le tome 3

*a.= Aile

Ma note : 10/10

Les Royaumes de Feu – Tome 6 – Tui T. Sutherland – Gallimard Jeunesse –  Février 2017 – A partir de 9 ans – 395 pages

 

Y’a pas de héros dans ma famille ! L’histoire de Maurice Dambek

Y'a pas de héros dans ma famille !
Y’a pas de héros dans ma famille ! Un roman jeunesse par Jo Witek

 

Y’a pas de héros dans ma famille ! l’histoire

Maurice Dambek, alias Mo, Tit’ tête ou encore Bouffon à lunettes, est le héros créé par l’auteur, Jo Witek. Avant il pensait que tous les enfants étaient comme lui : des enfants ayant deux vies distinctes entre l’école et la maison ; à l’école, on ne fait pas de bêtise, pas de bruit et on dit « s’il vous plaît » et « merci » ; mais dans l’autre vie, à la maison, ça crie partout et c’est grossier.

Seulement, voilà. Son copain Hippolyte s’est pointé avec sa mère pour faire un exposé. Et la vérité a été dévoilée. Mo raconte : « quand Hippolyte est arrivé avec sa mère, ils ont d’abord vu Gilou (mon frère), qui m’a prévenu. Chez moi, c’était le bazar. Un autre frère a même débarqué en slip (de sa chambre bien sûr) ! Et pour finir la maman d’Hippolyte a craqué et nous sommes partis chez eux. Et lorsque nous sommes allés dans le salon, j’ai eu une surprise. Il y avait un mur entier de photos de personnes de la famille d’Hippolyte. Tous avaient reçu un prix Nobel ou avaient accompli de grandes choses».

Alors en revenant chez lui Mo change de regard sur sa famille : n’y a-t-il que des zéros dans sa famille ?

Mon avis

« Y a pas de héros dans ma famille », aurait pu être une histoire vraie (à quelques détails près quand même). Et ça, j’apprécie car cela me change de ce que je lis d’habitude. J’aime beaucoup le côté loufoque de la famille de Mo. Et puis je trouve aussi que c’est assez confortable de lire dans la baignoire, comme Tit’ tête…

Vous pouvez feuilleter le livre ici :

Actes Sud Junior – 133 pages – janvier 2017-dès 8 ans

Ma note : 8/10

 

Beast Quest Tome 1- Le dragon de feu

 

Beast Quest : tome 1 le dragon de feu
Beast Quest – Tome 1 : Le dragon de feu

 L’histoire de Beast Quest :

Tout commence avec :

Le dragon n’est pas loin. Caldor le sent. Avec son écuyer, il doit libérer le dragon de feu, Furno. «  Il doit se trouver en haut de cette montagne » pense le chevalier. Je vais l’escalader. Il commence à grimper la montagne… mais la montagne commence à bouger ! Et alors il se rend compte que la montagne est en fait un dragon ! Puis le dragon s’envole. Caldor dit alors à son écuyer de prévenir le Roi…

Dans le royaume d’Avantia existe un petit village nommé ERRINEL. C’est ici que l’histoire commence…

La suite

Tom, Héros de l’histoire, rentre chez lui après s’être entraîné à l’épée. Soudain il sent un souffle chaud derrière lui. Il se retourne et voit un champ, calciné. A travers la fumée, il voit une ombre. Rentré au village, il voit plein de gens rassemblés sur la place. « Ce n’est pourtant pas jour de marché ? » pense-t-il. Puis il aperçoit son oncle (qui est le chef du village et chez qui il vit) essayer de calmer le peuple. En effet, les gens du village ont du mal à vivre à cause du niveau de la rivière et des champs qui se calcine tout le temps. Son oncle dit qu’il va aller prévenir le roi. Mais Tom si oppose : on a besoin de lui. Il propose alors d’y aller. Son oncle, malgré sa réticence, accepte. Tom part donc au château. Arrivé, il voit que beaucoup de gens attendent. Il rentre donc en douce dans le palais. Mais il se fait surprendre par les gardes…

Mon avis:

J’ai beaucoup aimé cette série lorsque j’étais petit (vers 6 ans  ). C’est écrit gros et bien illustré. Je l’aimais tellement que j’attendais toujours la sortie des nouveaux tomes. Je l’ai aimé pour la carte, la présentation des personnages, le petit résumé au début et grâce au petit résumé de l’histoire suivante à la fin. Cette série est composée de plusieurs quêtes qui se suivent. Là où j’en suis il y a eu 3 mondes différents et 6 quêtes (3 2 1) mais il y en a sûrement plus maintenant. Vous voulez savoir la suite ? eh bien lisez… le livre !

Ma note : 9/10

Hachette roman – bibliothèque verte – dès 6 ans -92 pages – 2008

Magisterium tome 2 – Le gant de cuivre

Magisterium tome 2
Magisterium tome 2 – Le Gant de cuivre,  par Holly Black et Cassandra Clare

Attention : ne pas lire sauf si vous avez déjà lu le tome 1 – Je répète : ne pas lire sauf si vous avez déjà lu le tome 1 !!!

Cliquez sur le titre pour voir mon article sur le tome 1 de Magisterium : l’épreuve de fer.

L’histoire de Magisterium tome 2 :

Les vacances d’été sont désastreuses pour Cal, le héros. Son père, avec qui il ne s’entend plus très bien, essaye de l’assassiner. Cal s’enfuit donc avec son loup carnage. Il trouve refuge chez Tamara, une amie qui a une famille très riche. Plus tard, au Magisterium, il apprend que l’Alkahest, une relique surpuissante, a été volée… et que le voleur n’est autre que son père !!! Il part donc à la recherche de son père accompagné de ses amis. Et c’est reparti pour une autre aventure délirante !

Mon avis :

Ce deuxième tome est moins mouvementé que le premier, même s’il s’y passe beaucoup de choses. Mais il y a des nouveautés intéressantes : on y découvre notamment le fameux gant de cuivre, relique appelée Alkahest, qui permet de tuer les mages du chaos.

J’ai aussi aimé les images de haut de première page de chapitre, j’en ai d’ailleurs présenté une dans ma newsletter (rendez-vous dans la colonne de droite pour la recevoir ).

Et puis dans le tome 1 Cal et Tamara ont passé la première porte, mais à la fin du tome 2 ils n’ont toujours pas passé la deuxième porte (ou diplôme). Alors, pour savoir la suite, j’ai vraiment hâte de lire le troisième tome qui doit sortir le 20 avril !

Tome 2 : Le Gant de cuivre-Holly Black-Cassandra Clare – Pocket Jeunesse – 304 pages – avril 2016

Ma note : 8/10

La souris qui sauva toute une montagne

La souris qui sauva toute une montagne - Rue du Monde
La souris qui sauva toute une montagne, écrit par Alain Serres, illustré par Aurélia Fronty – d’après un conte sarde transmis par Antonio Gramsci – Publié chez Rue du Monde

La souris qui sauva toute une montagne : l’histoire 

L’histoire de la souris qui sauva toute une montagne commence à cause d’un bol de lait qu’une mère a posé près de son fils. Pendant que la mère part, une petite souris rentre. Elle renverse le bol, puis lèche tout le lait. Sauf que le garçon se réveille… et se met a pleurer car il n’a plus de lait (le lait est rare en Sardaigne). Prise de remords, la souris veut se faire pardonner, elle va donc voir les chèvres : nous n’avons plus de lait, mais nous en aurions si il y avait de l’herbe. Elle va donc voir les champs. Mais ils réclament de l’eau : elle va donc à la fontaine. Mais la fontaine ne peut pas donner d’eau sans nouvelles pierres. La souris va à la montagne et lui demande des pierres. La montagne refuse et lui raconte alors pourquoi et comment elle en est arrivé là…

Mon avis

J’ai beaucoup aimé ce livre car les images sont très colorées, rigolotes, jolies, et différentes de d’habitude. Je trouve que l’illustratrice a utilisé beaucoup de points et beaucoup de traits, ce qui donne un dessin intéressant. L’histoire, bien faite, porte sur l’écologie et l’écosystème avant l’heure. C’est aussi pour cela que ma maman et mon papa l’ont beaucoup aimée aussi. Ce conte d’origine sarde a été transmis au départ par Antonio Gramsci, philosophe, écrivain et politicien italien qui est mort en 1937. Il était à ce moment-là emprisonné par un dictateur depuis l’âge de 35 ans. Antonio Gramsci a transmis ce conte par une lettre, adressée à sa femme, pour qu’elle le raconte à ses enfants.

Ma note : 8/10

Rue du monde – Collection Pas Commes Les Autres – Album grand format- à partir de 4 ans – juin 2016 – 28 pages.

Cet album est ma troisième participation au challenge Je lis aussi des albums 2017.

 

Lanfeust de Troy – Tome 1 – L’Ivoire du Magohamoth

Lanfeust de Troy
Lanfeust de Troy – Tome 1 – L’Ivoire du Magohamoth – de Christophe Arleston (Auteur), Cyril Vincent (Auteur), Didier Tarquin (Illustrations)

L’histoire de Lanfeust de Troy

Le héros Lanfeust vit dans le monde de Troy, un monde où tous les humains ont un pouvoir. Ce pouvoir va de faire pipi très fort au pouvoir de faire enflammer les objets, en passant par faire pousser les plantes très vite. Seule condition, pour utiliser la magie, il faut un sage d’Eckmül à proximité. Lanfeust a le pouvoir de faire fondre les métaux, il est donc devenu apprenti chez un forgeron. Alors qu’il se prépare pour un rendez–vous  galant, il est rappelé par le forgeron. Il doit en effet réparer l’épée d’un prince n’appartenant pas au monde de la magie. Mais alors qu’il touche le pommeau en ivoire, il sent l’énergie affluer en lui. Cette épée extraordinaire va lui faire vivre des aventures palpitantes.

Mon avis

Dans cette BD fantastique, les trolls ne ressembleront pas à ce que vous pensez…

La BD est plutôt pour les ados (j’ai eu besoin d’aide pour comprendre certains jeux de mots).

Lanfeust est le tout premier des « de Troy » et celui des « Lanfeust » (je le précise car il y a d’autre séries dérivées). Pour ceux qui ont lu les 8 tomes, comme moi, je vous conseille aussi Trolls de Troy, une série de BD que je n’ai pas encore finie.

Ma note : 8/10

Tome 1 – L’Ivoire du Magohamoth -Soleil Petits Prix 2016 – BD Ados – 46 pages.