La tour labyrinthe-Hiro Kamigaki

La Tour Labyrinthe

La tour labyrinthe, par Hiro Kamigaki et IC4DESIGN – La salle de bal

L’histoire de la tour labyrinthe:

L’histoire de la tour labyrinthe, c’est l’histoire de Pierre, Carmen et son chien, Dédalos. Nos amis détectives ont été invités par Lord Candy dans sa tour, l’Empire Maze Tower (qui est très très très luxueuse) pour  fêter Noël. Mais le riche millionnaire les a en fait invités pour une toute autre raison :

« […] J’ai reçu une lettre de M.X, le voleur fantôme. Il a l’intention de voler le Laby Cube, la lampe géante qui couronne ma tour. S’il réussit, toute la ville sera plongée dans le noir. Il faut absolument l’en empêcher, sinon pas de réveillon » déclare Lord Candy.

Pour éviter ce scénario catastrophe, nos amis doivent alors parcourir avec succès toute la suite de labyrinthes de cette tour si particulière…

Mon avis :

Cet album avec peu de texte est atypique car c’est un livre-jeu sur le thème du labyrinthe et aussi de la recherche d’objets. Bon d’accord, les labyrinthes sont assez faciles. En effet lorsque que l’on regarde par le haut alors il y a forcément moins de difficulté… Mais pas pour trouver les objets! Ça c’est parce que les dessinateurs ont mis beaucoup de détails, alors les objets se fondent dans la masse. Autre bon point sur les objets c’est que les proportions sont assez bien respectées entre les pages où le décor représente un étage et celles où il représente une pièce de la tour .

La tour labyrinthe est réalisée (textes et illustrations) par un auteur japonais, Hiro Kamigali, né en 1966. Hiro Kamigaki travaille pour IC4DESIGN, une entreprise d’illustration et de création graphique qu’il a créée en 1998. Cet album est ma seconde participation au challenge « Je lis aussi des albums 2018 » (thème Japon avec beaucoup, beaucoup de retard, car c’était pour le mois d’avril), qui fait partie comme vous pouvez le voir de mes projets de l’année.

Ma note : 7/10

Un Album par Hiro Kamigaki et IC4DESIGN chez Milan – 32 pages – octobre 2017 – dès 6-7 ans.

La guerre des mondes-H.G. Wells

La guerre des mondes - Wells
La guerre des mondes – Wells

L’histoire de la guerre des mondes :

L’histoire de la guerre des mondes se passe en 1894, lors de l’opposition de Mars (moment où la Terre se situe devant Mars par rapport au soleil). Pendant 10 nuits, on observe de grosses volutes de gaz sont visibles à la surface de Mars. Puis, quelques jours plus tard, un météore tombe non loin de la ville de notre héros. Un de ses amis, qui était astronome, veut trouver le caillou cosmique. Mais cette pierre est étrange; elle est cylindrique ! ET EN PLUS LE « COUVERCLE » BOUGE!!!

« Il y a donc des homme dedans! » s’écrie l’astronome! Il va donc prévenir un ami qui va prévenir la presse…

Si bien que quelque heures plus tard, une foule de gens est rassemblée autour du cratère creusé par la capsule martienne. Peu de temps après, dans la nuit, le vaisseau cylindrique s’ouvre et un rayon vert illumine l’obscurité.

Mon avis:

Alors je sais,ENCORE une histoire sur le thème de l’invasion extraterrestre… Sauf que ce livre a été écrit en 1898, et est donc l’un des premiers à traiter de ce sujet!!! Il parait d’ailleurs que lors de sa diffusion en feuilleton radiophonique, beaucoup de personnes auraient cru à une véritable invasion extraterrestre ! Mais il s’agissait en fait d’un faux sondage… Bref regardez ici ce sera plus simple.

J’ai bien aimé ce livre car même avec des références pour moi inconnues et des mot plutôt anciens, il est malgré tout accrocheur et assez facile à lire (on a envie de savoir la suite tout au long de la lecture).

Je me suis aussi rappelé, en écrivant ce texte, que j’avais lu un roman dont l’histoire reprends des éléments d’œuvres d’autres auteurs de S-F,dont HG Wells. Je l’avais présenté sur le blog : L’expédition HG Wells de Polly Shulman.

Cette lecture est ma participation au défi « Cette année, je lis des classiques -2018 » – lancé par les blogs Vivre Livre et  Délivrer des Livres.

Cette année je lis des classiques
Ma participation au challenge

Ma note : 8/10

Vous pouvez feuilleter ici le livre en format Poche – Folio, 320 pages – Edition 2005 (le même que l’on a à la maison)

Hunter X Hunter, de Yoshihiro Togashi

Hunter X Hunter
Hunter X Hunter de Yoshihiro Togashi

L’histoire de Hunter X Hunter:

Hunter X Hunter, c’est l’histoire de Gon, un jeune garçon de 12 ans qui veut devenir un hunter *. Pourquoi ? Parce qu’il veut retrouver son père (lui-même hunter*), qui a disparu depuis longtemps. Mais d’abord il doit passer un examen trèèèèèèèèèèèèès difficile, pour devenir hunter. A cette  occasion il formera sa petite bande de casseurs   bande d’amis.

* membre de l'organisation des Hunters. Cette Organisation est une organisation très spéciale, car elle est composée de membres qui accomplissent les missions que les "clients" leur donnent, mais ils font aussi ce qu'il veulent, la plupart du temps. Faire partie de l'organisation des hunters donne aussi accès à presque tous les services publics.

Mon avis sur ce manga:

J’aime beaucoup cette série qui se passe dans un monde où la technologie est avancée… et pas très avancée en même temps. Par exemple, il y a des super téléphones… et pas de voiture.

Hunter X Hunter est seulement le second manga que je présente, même si j’en lis vraiment beaucoup (tous les samedis, j’en ramasse plein à la bibliothèque (jusqu’à 19 mangas lus en une journée de weekend (en plus des autres livres !). Je trouve en fait que c’est plus compliqué de présenter un manga qu’un roman. En effet les mangas sont (très souvent) une série composée de beaucoup de petits chapitres. J’ai quand même choisi Hunter X Hunter, car je trouvais ce manga plus facile à présenter que d’autres du même genre.

Ma note : 9/10

comme toujours, voici un lien :

Tome 1-Poche–15 février 2000-enfant-ados

 

 

Dans la combi de Thomas Pesquet

Dans la combi de Thomas Pesquet
Dans la combi de Thomas Pesquet, par Marion Montaigne

l’histoire de LA BD sur Thomas PESQUET:

Ce livre déjà vu dans ma PAL 2018, écrit et dessiné par Marion Montaigne, explique l’histoire de Thomas Pesquet avant qu’il ne soit très connu. En effet Thomas Pesquet est le premier astronaute européen à avoir autant partagé ce qu’il vivait dans l’espace sur les réseaux sociaux (twitter), ce qui lui a permis de devenir célèbre.

Dès son enfance, Thomas Pesquet ne rêve que d’une chose : aller dans l’espace. Il passe 3 diplômes et en 2008 postule pour devenir astronaute et aller dans l’espace. S’ensuit une ribambelle de tests, et finalement Thomas Pesquet est admis. C’est le début de l’aventure extra-terrestre…

mon avis:

J’ai beaucoup aimé ce livre reçu à Noël : merci Seb et Natacha de m’avoir offert ce magnifique livre ! Il a aussi du succès auprès de mes copains…

Pour réaliser des dessins proches de la réalité Marion Montaigne explique ici en vidéo sur France Inter comment elle a fait. Elle a suivi Thomas Pesquet un peu partout en se faisant parfois toute petite selon les circonstances. Elle s’est inspirée des choses réelles pour ses dessins. C’est de la vulgarisation scientifique comme ce qu’elle fait sur son blog.

Dans cette BD – je ne suis pas d’accord avec Marion Montaigne et l’éditeur qui l’appellent un album. En effet je n’ai jamais vu d’album avec des bulles pour les paroles des personnages…- il y a beaucoup d’humour + c’est très clair + ce livre nous apprend des choses (mêmes scientifiques) = super-extra-giga-bien livre (non je ne suis pas déréglé du cerveau ).

D’ailleurs elle vient même de gagner hier le Prix du Public Cultura au Festival de BD d’Angoulême !

Ma note : 9/10

Voici le lien vers le blog de Marion Montaigne : tu mourras moins bête (mais tu mourras quand même).

Vous pouvez aussi voir un aperçu de l’édition kindle ici :Album ados-adultes, 208 pages, sorti le 24 novembre 2017.

 

Le Renard de Morlange – Alain Surget

 le Renard de Morlange

Mon avis sur le Renard de Morlange

L’histoire du Renard de Morlange

Renaud de Morlange est un très cruel comte et ne respecte pas du tout ses citoyens. Par exemple il vole leur nourriture à n’importe quelle saison, dévaste les champs plus que la bête qu’il pourchasse pour le même délit, etc. Un jour, il va dans la forêt pour voir si les paysans ne volent pas « son » (très véridique) bois. Mais il rencontre un vieil ermite. Il essaye de le chasser de « son » bois, mais bizarrement, il disparaît après l’avoir maudit. Ainsi chaque nuit de pleine lune, il se transformera  en renard tout en gardant son esprit humain jusqu’à ce qu’il ait fait pénitence. Et les pleines lunes s’ensuivent. Mais la 5ème nuit, sa femme, qu’il martyrise, Mathilde, le suit la nuit jusqu’à son lieu de transformation…

Mon avis

J’ai découvert ce livre par l’intermédiaire du cours de français au collège : il fallait le lire pendant les vacances de Noël. Ce livre est très rapide à lire. Bon OK j’avoue que je l’ai lu en 3 quart d’heure-1 heure et j’étais un peu déçu de l’avoir fini. Mais il raconte une grande histoire, pleine de péripéties. En revanche je ne suis pas d’accord avec l’âge  prévu sur le livre (10-12) car il est très facile à lire, je le conseille dès 8 ans.

Ma note : 8/10

Le Renard de Morlange – Nathan Poche – 128 pages – 2005 – à partir de 8 ans 

Bonne année remplie de livres ! Pile A Lire 2018 – (#PAL2018)

PAL 2018
Une partie de mes lectures du moment…

Encore plus de choix pour lire en 2018 !

voici quelques exemples de livres en cours ou à lire, (mais qui seront vite lus ) : des cadeaux de Noël (la suite des Cherub !!!), livres de la bibliothèque, et d’autres encore…

Et voilà, j’espère que nous passerons ensemble une belle nouvelle année,

alors, bananier et bonne santé !

 

Le garçon qui voulait devenir un Être Humain-Tome 1-

Le garçon qui voulait devenir un être humain - tome 1
Le garçon qui voulait devenir un être humain – tome 1 – Le naufrage – Jorn Riel

Enfin un nouvel article ! Cet été j’ai fait une grande pause dans mes articles avec les vacances bien remplies, le déménagement, l’entrée au collège en cinquième, les nouvelles activités… Allez, maintenant on reprend le rythme !

L’histoire du Tome 1 – Le Naufrage

C’est l’histoire de Leiv, petit garçon tout joyeux dans son village de vikings. Mais un jour il apprend que son père a été tué par un voisin, appelé Thorstein. Thorstein est jugé, puis condamné à errer pendant 3 ans en mer. Leiv décide alors d’aller sur le bateau pour affronter Thorstein. Mais Thorstein lui dit  » tu pourras m’affronter quand tes bras seront aussi long que les miens « . Leiv décide donc de rester sur le bateau. Mais le bateau fait naufrage…

Mon avis sur Le garçon qui voulait devenir un Être Humain

J’ai beaucoup aimé ce livre car l’histoire est fantastique, et que, contrairement à certains albums il a beaucoup de texte à lire (une grande page à côté de chaque illustration). Les images sont très réalistes. Je trouve que l’auteur, avec son O barré, a un nom bizarre. Personnellement je n’ai lu que le 1, mais je vous ai quand même mis la suite, que j’aimerais bien lire. Sinon, l’auteur a fait un jeu de mot intéressant avec le titre, mais  comme je ne vous spoilerais (atchoum) pas l’histoire, je vous le laisse découvrir…

Ma note : 9/10

Le naufrage – (tome 1) Jorn Riel- Christel Espié- Editions Sarbacane

Les frères sanguinaires – (tome 2) -Jorn Riel- Christel Espié – Editions Sarbacane

Le voyage – (tome 3) Jorn Riel- Christel Espié – Editions Sarbacane

Cet article est ma quatrième participation au challenge Je lis aussi des albums 2017. Vous pouvez voir aussi le dernier album présenté pour ce challenge dans cet article.

 

Hugo de la nuit, de Bertrand Santini

Hugo de la nuit - Bertrand Santini
Hugo de la nuit, de Bertrand Santini

 Prologue (citation)

« Il aurait du avoir peur. Il aurait crié de panique. Mais même si il volait dans les bras d’un fantôme, il ne fit rien de tout cela. Car il était lui aussi mort… »

L’histoire :

Hugo est un petit garçon qui vit avec ses parents dans un grand domaine abritant un cimetière. Dans ce cimetière il y a une fleur rare, des zombies qui font remonter du pétrole, et un homme en noir qui va assassiner Hugo et sa famille… Hugo découvre alors qu’il n’est pas totalement mort, lorsqu’il se retrouve dans le cimetière, sous l’état de fantôme…

Mon avis Hugo de la nuit

J’ai beaucoup aimé ce livre fantastique et un peu décousu, qui parle de fantômes, sans pour autant être un roman d’horreur. Il s’apparente au Manoir, une série que j’aurais aimé présenter*. Il est aussi un peu marrant à certains moments. J’ai particulièrement aimé un passage au début, lorsqu’il décrit pourquoi sa mère est célèbre.

C’est un livre à partir de 12 ans, mais il n’est pas compliqué à lire, je pense donc qu’il convient aux jeunes lecteurs de 10 ans et plus.

*il faut que je réimprime ma mémoire parce qu’il y a longtemps que j’ai lu le tome 1…

Ma note : 8/10

Bertrand Santini-Grasset jeunesse – mars 2017 -214 pages-12 ans et+

Lafcadio, le lion qui visait juste

Shel Silverstein - Lafcadio - le lion qui visait juste
Lafcadio – le lion qui visait juste – Shel Silverstein

L’histoire :

***** (on n’a pas son nom) est un lion. Mais  ce lion a une particularité : il sait tirer au fusil. Voici son histoire…  Cela débute dans la jungle, le jour où des chasseurs arrivent. Boum ! Tous les lions se réveillent  se mettent à courir.  Tous, sauf un : c’est lui le héros de l’histoire. Il ne connaît pas les chasseurs. Mais il aime ce mot. Il l’aime tellement qu’il va voir les chasseurs. Lorsque qu’il voit les chasseurs, *****aime leur allure. Il va vers un chasseur. Mais le chasseur ne veut pas croire qu’il est gentil. Donc le lion le mange. Il ramasse le fusil (qu’il n’arrive pas à manger). A force d’entraînement,  un jour il parvient à tirer !!! Puis il s’entraîne, s’entraîne et s’entraîne encore. Et un jour, il rencontre un directeur de cirque, et au moment où le lion s’apprête à lui tirer dessus, le directeur de cirque lui fait une proposition qui pourrait changer sa vie…

Mon avis sur Lafcadio, le lion qui visait juste :

Ce livre est d’un format particulier : il est à mi-chemin entre un album et un roman : il y a beaucoup de pages et des dessins en noir et blanc réalisés par l’auteur.

Voici d’ailleurs ce qu’on peut lire sur l’auteur de Lafcadio au dos du livre : Shel (ou Shelby) Silverstein : « Shel Silverstein est né en 1930 à Chicago et  mort en 1999. D’une créativité débordante, il a connu un vif succès comme auteur-illustrateur, dessinateur de presse, poète et compositeur ».

Je trouve que ce livre imagé est un peu drôle et un chouilla fantaisiste. Les dessins sont simplistes mais rigolos. Sinon je pense qu’il peut se lire à tous âges.

Shel (ou Shelby) Silverstein – Les Grandes Personnes – 112 pages – A partir de 3 ans

Ma note : 8/10