La souris qui sauva toute une montagne

La souris qui sauva toute une montagne - Rue du Monde
La souris qui sauva toute une montagne, écrit par Alain Serres, illustré par Aurélia Fronty – d’après un conte sarde transmis par Antonio Gramsci – Publié chez Rue du Monde

La souris qui sauva toute une montagne : l’histoire 

L’histoire de la souris qui sauva toute une montagne commence à cause d’un bol de lait qu’une mère a posé près de son fils. Pendant que la mère part, une petite souris rentre. Elle renverse le bol, puis lèche tout le lait. Sauf que le garçon se réveille… et se met a pleurer car il n’a plus de lait (le lait est rare en Sardaigne). Prise de remords, la souris veut se faire pardonner, elle va donc voir les chèvres : nous n’avons plus de lait, mais nous en aurions si il y avait de l’herbe. Elle va donc voir les champs. Mais ils réclament de l’eau : elle va donc à la fontaine. Mais la fontaine ne peut pas donner d’eau sans nouvelles pierres. La souris va à la montagne et lui demande des pierres. La montagne refuse et lui raconte alors pourquoi et comment elle en est arrivé là…

Mon avis

J’ai beaucoup aimé ce livre car les images sont très colorées, rigolotes, jolies, et différentes de d’habitude. Je trouve que l’illustratrice a utilisé beaucoup de points et beaucoup de traits, ce qui donne un dessin intéressant. L’histoire, bien faite, porte sur l’écologie et l’écosystème avant l’heure. C’est aussi pour cela que ma maman et mon papa l’ont beaucoup aimée aussi. Ce conte d’origine sarde a été transmis au départ par Antonio Gramsci, philosophe, écrivain et politicien italien qui est mort en 1937. Il était à ce moment-là emprisonné par un dictateur depuis l’âge de 35 ans. Antonio Gramsci a transmis ce conte par une lettre, adressée à sa femme, pour qu’elle le raconte à ses enfants.

Ma note : 8/10

Rue du monde – Collection Pas Commes Les Autres – Album grand format- à partir de 4 ans – juin 2016 – 28 pages.

Cet album est ma troisième participation au challenge Je lis aussi des albums 2017.

 

Pieds Nus, un album de Rémi Courgeon

Pieds Nus de Rémi Courgeon
Pieds Nus, un album écrit par  Rémi Courgeon, à l’occasion de ma seconde participation au challenge : Je lis aussi des Albums, 2017

L’histoire de Pieds Nus :

Tim, le héros de l’histoire, décide un 28 août de ne plus jamais couvrir ses pieds (plus de chaussettes, plus de chaussures). Il reste donc pied nus. Ses parents se disent : ça lui passera. Mais ça ne lui passe pas. Sa famille essaie tout pour lui faire changer d’avis. Mais ça ne marche pas. Il continue donc sa vie pied nus, et toujours en lien avec les chaussures… Jusqu’au jour où…

Mon avis :

Cet album est ma seconde participation au challenge « Je lis aussi des albums, 2017 ». Je vous ai déjà parlé de ce challenge, dans mes projets, et aussi dans cet article sur ma première participation.

J’aime ce livre avant tout pour l’histoire, qui est sans égale. L’auteur fait réfléchir autour de cette question : « A-t-on vraiment besoin de chaussures pour avancer dans la vie ? »

J’aime beaucoup aussi les illustrations. Il y en a une avec plein de chaussures, qui est différente des autres, rigolote et intéressante.

J’ai aimé aussi, et sans doute même préféré Invisible mais vrai, du même auteur…

Ma note : 7/10

Seuil Jeunesse- 2013 – 72 pages – 3 à 7 ans

Le Jardin de Max & Gardénia

Le Jardin de Max & Gardenia
Le Jardin de Max & Gardénia – Fred Bernard, François Roca – Ma première participation au Challenge « Je lis aussi des albums 2017 »

L’histoire du Jardin de Max & Gardénia :

Max, jeune  chat roux en quête d’aventures, et Gardénia, son amie souris de multiples fois grand-mère, vivent tranquillement dans une maison et dans un potager entouré d’un grand mur en pierres. Le mur est protégé par le C.N.D.M. (autrement dit Chat Noir du Mur). Un jour, Max et Gardénia vont discuter avec un sage crapaud  un peu fou, au sujet des bruits étranges qu’ils entendent derrière le mur depuis plusieurs nuits. La nuit suivante, ils voient le C.N.D.M. se battre avec d’inquiétantes formes poilues. La mère de Max, réveillée par ce raffut, sort de la maison et se fait enlever… C’est le début d’une enquête qui emmènera Max et Gardénia jusqu’au Manoir du Comte Jamay de Santroy…

Mon avis :

Cet Album de Fred Bernard et François Roca est plutôt un album pour les grands, à partir de 6 ou 7 ans environ. Il faut bien savoir lire, car le vocabulaire est riche et varié. Il y aussi des jeux des mots, d’ailleurs, regardez dans mon résumé de l’histoire… J’ai bien aimé cette aventure, et surtout les personnages, avec leur nom peu commun (comme le L.B.D.L. pour Lapin Blanc du Labyrinthe). Les illustrations sont grandes et bien faites, on dirait qu’elles sont à mi-chemin entre de la peinture et du crayon. Avec cette lecture, je participe au challenge « Je lis aussi des albums 2017« , comme je vous l’explique ici sur la page « Mes Projets ». Le thème de janvier est l’habitat.

Ma note : 7/10

Albin Michel Jeunesse, grand format, 45 pages – 2006

Vous pouvez aussi voir la couverture en cliquant sur ce lien, même si elle y est moins belle qu’en vrai.