La Montagne de Jade – Tome 6 des Royaumes de Feu

Les Royaumes de Feu - Tome 6 : La Montagne de Jade
Le dernier tome de ma série préférée du moment : Les Royaumes de Feu – Tome 6 : La Montagne de Jade
Préambule

Attention risque de spoil ! Ne pas lire sauf si vous avez lu la première série en entier ! Mais je vous conseille de lire mon article sur le premier tome de la série 

L’histoire du tome 6 : La Montagne de Jade

Après avoir choisi leur nouvelle reine, les dragonnets du destin ont fondé l’école de la Montagne de Jade, où les étudiants, quelque soit leur âge, peuvent apprendre plein de choses. Les élèves sont répartis en équipaile de 7 dragons (un dragon de chaque espèce). Celle qui nous intéresse est celle de Jade, car elle comprend le personnage principal, Lune Claire. Cette aile de nuit a des pouvoirs : elle voit l’avenir et lit les pensées des autres. Mais un jour, elle visionne la Montagne de Jade qui s’écroule. Puis un dragon mystérieux entre en contact avec elle par la pensée. Ensuite survient une explosion en salle de cours. Et tout ça, ce n’est encore que le début…

Mon avis sur ce tome

Je trouve que l’auteur a trouvé une continuité parfaite pour l’histoire. Il nous révèle aussi quelques secrets : par exemple, les pouvoirs des ailes de nuit. Dans l’équipaile de Jade deux dragons ne feront pas partie de l’aventure car ils ont été tués ou ont rejoint leur pays. Les autres, c’est-à-dire : Lune clair (a.* de nuit) Triton (a. de mer) Qibli (a. de sable) kinkajou (a. de pluie) et Winter (a. de glace) constituent la nouvelle équipe de dragonnets devant sauver le monde. A ce jour c’est toujours ma série préférée, mais j’aimerais tellement que l’auteur écrive très vite, pour pouvoir les lire avec moins d’écart entre chaque. Maintenant il faut encore que j’attende septembre pour le tome 3

*a.= Aile

Ma note : 10/10

Les Royaumes de Feu – Tome 6 – Tui T. Sutherland – Gallimard Jeunesse –  Février 2017 – A partir de 9 ans – 395 pages

 

Y’a pas de héros dans ma famille ! L’histoire de Maurice Dambek

Y'a pas de héros dans ma famille !
Y’a pas de héros dans ma famille ! Un roman jeunesse par Jo Witek

 

Y’a pas de héros dans ma famille ! l’histoire

Maurice Dambek, alias Mo, Tit’ tête ou encore Bouffon à lunettes, est le héros créé par l’auteur, Jo Witek. Avant il pensait que tous les enfants étaient comme lui : des enfants ayant deux vies distinctes entre l’école et la maison ; à l’école, on ne fait pas de bêtise, pas de bruit et on dit « s’il vous plaît » et « merci » ; mais dans l’autre vie, à la maison, ça crie partout et c’est grossier.

Seulement, voilà. Son copain Hippolyte s’est pointé avec sa mère pour faire un exposé. Et la vérité a été dévoilée. Mo raconte : « quand Hippolyte est arrivé avec sa mère, ils ont d’abord vu Gilou (mon frère), qui m’a prévenu. Chez moi, c’était le bazar. Un autre frère a même débarqué en slip (de sa chambre bien sûr) ! Et pour finir la maman d’Hippolyte a craqué et nous sommes partis chez eux. Et lorsque nous sommes allés dans le salon, j’ai eu une surprise. Il y avait un mur entier de photos de personnes de la famille d’Hippolyte. Tous avaient reçu un prix Nobel ou avaient accompli de grandes choses».

Alors en revenant chez lui Mo change de regard sur sa famille : n’y a-t-il que des zéros dans sa famille ?

Mon avis

« Y a pas de héros dans ma famille », aurait pu être une histoire vraie (à quelques détails près quand même). Et ça, j’apprécie car cela me change de ce que je lis d’habitude. J’aime beaucoup le côté loufoque de la famille de Mo. Et puis je trouve aussi que c’est assez confortable de lire dans la baignoire, comme Tit’ tête…

Vous pouvez feuilleter le livre ici :

Actes Sud Junior – 133 pages – janvier 2017-dès 8 ans

Ma note : 8/10

 

Darkwing – Le premier vol – Kenneth Oppel

Mon avis de jeune lecteur sur Darwing, de Kenneth Oppel - Le premier vol
Darwing, de Kenneth Oppel – Le premier vol

 L’histoire de Darkwing :

Dusk, héros de l’histoire, fils de chef et chiroptère bizarre (pour l’époque), vit tranquillement sur une île. Son rêve : voler. Un jour, alors qu’il essayait de voler, un saurien volant et mourant s’écrase à côté de lui. Plus tard, alors qu’une traque a été lancée pour voir s’il reste des sauriens, Dusk et sa sœur partent à leur poursuite. Soudain, alors qu’ils entendent un bruit, Dusk, par instinct, se met à battre des ailes… et il s’envole ! …

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé ce livre car trouver un roman parlant de chauve-souris ayant vécu il y a 65 millions d’années n’est pas commun .  Dusk n’est pas comme les autres car il a des épaules très musclées et moins de pelage qu’eux.  Dusk est une chauve-souris moderne alors que ses ancêtres sont incapables de voler et ne maîtrisent pas l’écholocation. L’autre chose que j’ai aimé dans ce livre, c’est que le héros est très différent des autres, c’est pourquoi au début, il ne vole qu’en cachette. Ce qui m’a fait rager : la fin est pleine de suspense…

Pour ceux qui ont lu et apprécié les romans Silverwing, Sunwing, Firewing, ce livre est du même auteur.

Ma note : 8/10

Bayard Jeunesse – Collection Estampille – 2009 – 530 pages – 8-12 ans 

 

 

Les Royaumes de Feu – Tui T. Sutherland

Les Royaumes de Feu - Tui T. Sutherland
Ma série préférée : Les Royaumes de Feu – Tui T. Sutherland – Tome 1 : La Prophétie

L’histoire des Royaumes de Feu :

L’histoire des Royaumes de Feu se passe dans un monde dominé par les dragons. Les humains sont appelés des « charognards », tandis que les dragons appartiennent à différentes familles, toutes désignées « ailes de… »
Cinq dragonneaux, Argil, Tsunami, Gloria, Comète et Sunny, les héros de l’histoire, sont chargés selon la prophétie d’arrêter la guerre qui sévit dans tout le royaume de Pyrrhia. Celle-ci dure depuis que la reine des ailes de sable, Oasis, est morte à cause d’un charognard. Les dragonneaux grandissent enfermés dans une caverne, ce qui leur évite d’être tués. Un jour, Argile et Tsunami (les 2 seuls dragonneaux à pouvoir rester longtemps sous l’eau) s’évadent par la rivière qui coule dans leur caverne, avec le projet de libérer ensuite les autres. Mais à peine sont ils sortis tous les cinq qu’ils se font capturer par des ailes du ciel…

Mon avis :

La manière de l’auteur pour écrire les livres de cette série est originale : elle ressemble beaucoup je trouve à celle de Rick Riordan dans Héros de l’Olympe, qui change de personnage à chaque chapitre. Dans les Royaumes de Feu, le héros de chaque tome est un personnage différent. Les Royaumes de Feu est la série que j’ai le plus aimée. C’est pourquoi j’attends avec impatience le tome 6 qui va paraître en février 2017 !

Ma note : 10/10

5 tomes déjà parus en 2015/2016 – Gallimard Jeunesse – Grand Format Littérature  – 400 pages – Pour enfants de 9 à 14 ans

Je profite de ce premier article de l’année sur le blog pour vous souhaiter à tous une très bonne année 2017, pleines de lectures passionnantes !!!

Mignus Wisard tome 1 – Ian Ogilvy et Eric Heliot

Mignus Wisard tome 1
Mon avis de jeune lecteur sur Mignus Wisard tome 1 – Ian Ogilvy et Eric Heliot – Mignus Wisard et le Secret de la Maison Tramblebone

L’histoire :

C’est l’histoire d’un petit garçon, Mignus Wisard, forcé de vivre avec son tuteur, Basile Tramblebone. Basile est un horrible personnage, mais qui a un jeu de train incroyable. Sauf que Mignus n’a que le droit de le regarder faire. Un jour, pour pouvoir y jouer, il fait croire à Basile qu’on l’avait appelé pour régler quelquechose. Cela marche et Basile part. Mignus commence à jouer mais Basile revient et décide de le punir…

Mon avis :

Ce livre est original parce qu’il contient dans le texte des illustrations en noir et blanc réalisées par Eric Heliot. L’univers de sorcellerie inventé par Ian Ogilvy est lui aussi assez original et vraiment différent de celui de Harry Potter, même s’il y a des points communs (un orphelin, qui a hérité d’une fortune mais ne le sait pas encore…) La série est pleine de suspens et se lit très vite.

La série Mignus Wisard est en 3 tomes, elle plus facile à lire que Harry Potter, car ici tous les tomes sont pour les enfants à partir de 8-9 ans.

Ma note : 8/10

Editions Bayer Jeunesse, 2008 – 210 pages – à partir de 9 ans